L'AGENCE ICMA, L’agence icmArchitectures a été fondée en 2002par Isabelle CHAPUIS-MARTINEZ. | icmA

L'AGENCE icmA

L’AGENCE icmArchitectures a été fondée en 2002
par Isabelle CHAPUIS-MARTINEZ.

Depuis, l’équipe s’est étoffée, permettant de répondre aux différents besoins, attentes et projets nombreux et variés.

La réputation de l’agence se construit jour après jour, s’appuyant sur la qualité des liens qui se créent entre les architectes et les maîtres d’ouvrage, qui lui accordent une confiance durable.

Notre métier ne s’arrête pas à un temps de travail donné, c’est une passion qui s’épanouit, se développe, se partage, se communique et se défend…

arrowmove

POURQUOI UN ARCHITECTE ?

Vous voulez développer un projet pour votre ville, vous construisez, vous rénovez, vous avez des démarches à effectuer et l’architecte peut vous assister, soit dans le cadre de sa mission normale de maîtrise d’œuvre, soit parce que vous lui confiez des missions complémentaires qui seront précisées dans le contrat que vous signerez.

 

Le rôle de l’architecte est avant tout de vous écouter à partir de vos besoins, de vos attentes, de vos goûts, de votre mode de vie, de l’évolution possible de votre commune, de votre famille, l’architecte vous aide à définir votre projet : disposition des lieux, utilisation judicieuse des surfaces, aspect extérieur, organisation des volumes intérieurs…

 

L’architecte observe, s’imprègne, analyse un site, un climat, un contexte paysager et urbain dans lequel votre projet va s’intégrer : son orientation, son architecture, le choix des techniques et des matériaux de construction, le type de chauffage sont étudiés avec le souci d’optimiser l’opération et de limiter au maximum votre future consommation d’énergie, ainsi que l’ensemble des frais d’entretien.

L’architecte ne vend ni modèle, ni plan-type,
car l’équipement ou votre logement ne doit pas vous imposer un schéma d’utilisation ou d’exploitation, ou encore un mode de vie standardisés. Il organise l’espace en fonction des besoins des futurs utilisateurs, selon vos attentes et de vos goûts et joue des contraintes données par le site ou le contexte pour vous offrir une plus grande personnalisation.

 

“Sa valeur ajoutée, c’est le sur-mesure.”

 

Votre architecte est une personne de dialogue mais c’est aussi une personne de mesure : il vous propose un projet compatible avec vos moyens financiers. Du programme et de l’enveloppe financière que vous aurez clairement définis, il se fait votre avocat auprès des entreprises afin de vous faire bénéficier d’une réalisation de qualité dans les meilleures conditions de prix.

 

Parce que vous savez que le coût d’utilisation et d’entretien de votre bâtiment dépendra autant de la qualité de sa conception que du sérieux avec lequel les travaux auront été réalisés.

L'ARCHITECTE VOUS OFFRE DES GARANTIES

DE COMPÉTENCE

de par ses études et son expérience

D'ÉTHIQUE

en respectant un code de déontologie établi par l’Ordre des Architectes

CONTRACTUELLES

en signant une convention comportant l’étendue de sa mission et les modalités de sa rémunération

PROFESSIONNELLES

en contractant une assurance pour l’ensemble de sa responsabilité civile et professionnelle

LES MISSIONS DE L'ARCHITECTE

DES MISSIONS DÉFINISSENT LE TRAVAIL DE L’ARCHITECTE.
ELLES ONT ÉTÉ CLAIREMENT DÉCRITES PAR UN TEXTE DE LOI, DIT LOI MOP.

 

La mission globale confiée à un architecte prendra en compte le statut du maître d’ouvrage (public/privé),
ses attentes, le type de projet, le contexte…

Cette mission pourra donc être composée d’une mission de base,
partielle complète ou partielle accompagnée éventuellement de missions complémentaires.

Après un premier rendez vous de prise de contact,
l’architecte fait une proposition d’honoraires pour l’une ou l’autre des missions suivantes.

LES ÉTUDES
PRÉLIMINAIRES

(étude de faisabilité, esquisse)

LA MISSION
DE BASE COMPLÈTE

(de la conception jusqu’aux opérations de réception)

LES MISSIONS
COMPLÉMENTAIRES

(qui peuvent s’ajouter à la mission de base complète)

Plus exceptionnellement, il peut être convenu d’une mission composée des étude préliminaires
auxquelles s’ajoutent la conception et le dossier de demande de permis de construire.

C’est une formule que nous pratiquons le plus rarement possible,
considérant que la maîtrise d’œuvre de la phase chantier est un aboutissement et que son suivi
par nous même permet d’enrichir considérablement le projet.

LES ÉTUDES PRÉLIMINAIRES

L’analyse des documents
L’architecte recueille et analyse les contraintes administratives et urbanistiques du terrain et établit l’esquisse en fonction de celles-ci et de l’enveloppe financière déterminée.

L’esquisse
L’architecte dessine en plans les dimensions approximatives de l’ouvrage, après avoir reporté sur le plan du terrain les contraintes urbanistiques.Le niveau de définition correspond généralement à des documents graphiques établis à l’échelle de 1/200ème.

LA MISSION DE BASE COMPLÈTE

Études d’Avant Projet
(Avant Projet Sommaire APS et Avant Projet Définitif APD)
L’architecte arrête en plans, coupes et façades les dimensions de l’ouvrage, précise son aspect, justifie les solutions techniques retenues, détermine les surfaces de tous les éléments du programme. Le niveau de définition correspond généralement à des documents graphiques établis à l’échelle de 1/100ème, avec certains détails significatifs éventuels.
Etude jusqu’à accord sur une solution à retenir basée sur un plan de géomètre, le règlement d’urbanisme en vigueur, un relevé topographique et divers documents (plan cadastral et matrice…) fournis par le maître d’ouvrage. L’architecte procède à l’estimation provisoire prévisionnelle du coût des travaux.

Dossier Permis de Construire
L’architecte établit les documents graphiques et pièces écrites de sa compétence, nécessaire à la constitution du dossier de demande de permis de construire suivant la réglementation en vigueur ( Plan masse, plans de niveaux, coupes, façades du projet au 1/100ème + volet paysager avec sa notice d’insertion…). Il assiste le maître d’ouvrage pour la constitution du dossier administratif (imprimés, notices incendie, sécurité…). L’ensemble du dossier sera fourni en nombre d’exemplaires demandés par l’administration + un pour le Maitre d’Ouvrage. Le maître d’ouvrage signe tous les documents nécessaires, y compris les pièces graphiques: cette formalité vaut approbation par lui du dossier d’avant projet.
Postérieurement au dépôt du permis de construire, et à sa demande, l’architecte assiste le maître d’ouvrage dans ses rapports avec les administrations. Le maître d’ouvrage informe l’architecte de tout échange de correspondance avec l’administration. Dès réception du permis de construire, il transmet à l’architecte copie de l’arrêté et de ses annexes, et procède à l’affichage réglementaire sur le terrain.

La mission de l’architecte peut s’arrêter à la fin de cette phase ou être prolongée sur la suivante.

Projet de conception générale PCG

L’architecte précise par des plans, coupes, et élévations les formes des différents éléments de la construction, la nature et les caractéristiques des matériaux et les conditions de leur mise en oeuvre.
Le niveau de définition correspond généralement à des documents graphiques établis à l’échelle maximale de 1/50 (2cm p. mètre) avec tous les détails significatifs de conception architecturale aux échelles appropriées.

Dossier de Consultation des Entreprises DCE

L’architecte établit l’ensemble des spécifications détaillées des ouvrages sous la forme d’un Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) comprenant pour chaque corps d’état, un document écrit descriptif des ouvrages, précisant leurs spécifications techniques.

Assistance pour la passation des contrats de travaux MDT
L’architecte dépouille et analyse les offres des entreprises. Il établit les marchés de travaux en fonction des offres des entreprises retenues.
Le maître d’ouvrage et l’entrepreneur retenu signent les pièces du marché et les éventuels avenants préparés par l’architecte.
Le maître d’ouvrage convient avec l’architecte de la date d’ouverture du chantier, signe et transmet à l’autorité compétente la Déclaration Réglementaire d’Ouverture de Chantier (DROC).

Visa des études d’exécution VISA

L’architecte vérifie la conformité des études d’exécution réalisées par les entreprises ou autres intervenants par rapport au projet de conception générale.

Direction de l’Exécution des Contrats de Travaux DET

L’architecte organise et dirige les réunions de chantier et en rédige les comptes rendus, qu’il diffuse à tous les intéressés, vérifie la conformité des travaux avec les pièces du marché, vérifie des situations des entrepreneurs et en propose le paiement au Maître d’Ouvrage dans les délais règlementaires, vérifie les mémoires établis par les entreprises dans les délais règlementaires, établit le décompte définitif en fin de chantier et propose le règlement pour solde.

Le maître d’ouvrage formule, sous huitaine, ses observations sur les comptes rendus de chantier, s’oblige à régler l’entrepreneur dans le respect des conditions du marché, et à informer l’architecte de tout versement qu’il effectue.
Le maître d’ouvrage s’interdit de donner directement des ordres à l’entrepreneur ou de lui imposer des choix techniques ou de matériaux.

Dans le cas contraire, il assume les conséquences éventuellement dommageables de son immixtion. La fréquence moyenne des visites de l’architecte sur le chantier est hebdomadaire.
Tout manquement de l’entrepreneur à ses obligations est constaté dans les comptes rendus de chantier de l’architecte, et fait, si nécessaire, l’objet d’une mise en demeure par le maître d’ouvrage.

Assistance aux opérations de réception AOR

Elle est prononcée par le Maître d’Ouvrage, avec ou sans réserve, et constitue le point de départ des délais de garanties légales.

L’architecte assiste le maître d’ouvrage pour la réception des travaux :
il organise une visite contradictoire des travaux en vue de leur réception, il rédige les procès verbaux et établit la liste des réserves éventuellement formulées par le maître d’ouvrage au cours de la réception.
Le maître d’ouvrage signe les procès verbaux.

Postérieurement à la réception, l’architecte suit le déroulement des reprises liées aux éventuelles réserves formulées à la réception et constate, à la date, prévue, la levée des réserves, en présence du maître d’ouvrage et de l’entrepreneur.
Après la réception, qu’elle soit formelle ou tacite, le maître d’ouvrage transmet la déclaration d’achèvement de travaux à la mairie.

Dossier des ouvrages exécutes DOE

L’architecte collecte, en vue de l’exploitation et de l’entretien des ouvrages, les documents suivants :
> les plans d’ensemble et de détails conformes à l’exécution, c’est-à-dire tous les documents graphiques des ouvrages « tels que construits » par l’entrepreneur
> les notices de fonctionnement et d’entretien des ouvrages, établies ou collectées par l’entrepreneur et adressées à l’architecte
> les pièces contractuelles et, dans la mesure où leur connaissance est utile à l’exploitation des ouvrages, les pièces établies par l’entrepreneur.

Le marché de travaux conclu entre le maître d’ouvrage et l’entrepreneur doit prévoir que les pièces graphiques et écrites sont établies en deux exemplaires par l’entrepreneur et qu’elles sont adressées à l’architecte au plus tard le jour de la réception des ouvrages.
Les pièces du DOE sont transmises en un exemplaire au maître d’ouvrage au fur et à mesure de leur réception.

La mission complète de l’architecte prend fin à l’issue de cette phase.

LES MISSIONS COMPLÉMENTAIRES

Relevé d’état des lieux EDL

L’architecture établit les documents graphiques (plans de niveaux, coupes et façades) des bâtiments existants comme base de travail pour ses études au moyen d’un relevé métré sur site.

Il peut élaborer un diagnostic technique et architectural des ouvrages et analyser l’environnement de manière à proposer une faisabilité de l’opération.

Dossier quantitatif des ouvrages DQE

Le DQO a pour objet de fixer la présentation des offres des entreprises.
Ce document, présenté sous la forme d’un bordereau, cadre, énumère les diverses unités d’œuvre et en précise les quantités pour chacun des corps d’état.

Les études d’exécution EXE

Fondées sur le projet établi par l’architecte pour la consultation des entreprises, elles ont pour objet le développement technique du projet.

Lorsque les études d’exécution ne sont pas établies par l’entrepreneur, le maître d’ouvrage peut confier à l’architecte, éventuellement assisté de techniciens spécialisés, cette mission complémentaire, en totalité ou pour la partie que l’entrepreneur n’a pas été chargé d’établir.

Les plans d’exécution aux échelles appropriées, les notes de calcul et les spécifications à l’usage du chantier, permettent à l’entrepreneur d’exécuter les travaux.
Les documents d’exécution dressés par l’architecte ne se substituent en aucune façon aux plans d’atelier, de montage et de mise en œuvre sur le chantier, toujours dus par les entrepreneurs.

Les études de synthèse SYN

Elles ont pour objet d’assurer la cohérence spatiale des éléments d’ouvrage de tous les corps d’état, dans le respect des dispositions architecturales.

Quand les marchés de travaux sont attribués à plusieurs entrepreneurs chargés d’établir leurs propres plans d’exécutions, le maître d’ouvrage confie à l’architecte cette mission complémentaire.
Quand le marché de travaux est attribués à une entreprise générale ou le mandataire du groupement les complète par des plans de synthèse.

Dans ce cas, l’architecte participe à la cellule de synthèse afin de contribuer à la vérification du respect des dispositions architecturale par l’ensemble des documents produits par l’entrepreneur.

Ordonnancement, pilotage et coordination du chantier OPC

L’ordonnancement et la planification ont pour objet d’analyser les tâches élémentaires portant sur les études d’exécution et les travaux, de déterminer leurs enchaînements ainsi que les chemins critiques, de proposer des mesures visant au respect des délais d’exécution des travaux et une répartition appropriée des éventuelles pénalisés.

La coordination a pour objet d’harmoniser; dans le temps et dans l’espace, les actions des différents intervenants pendant la durée des travaux.
Le pilotage a pour objet de mettre en application, durant ces travaux et jusqu’à la levée des éventuelles réserves, dans les délais impartis dans le marché de travaux, les diverses mesures d’organisation élaborées dans le cadre de l’ordonnancement et de la coordination.

La dévotion des marchés de travaux par corps d’état séparés rend nécessaire cette mission complémentaire.
Lorsque cette mission est confiée à un tiers, le maître d’ouvrage communique ses coordonnées et le contenu de sa mission à l’architecte.

Autres missions complémentaires (liste non exhaustive)

  • conception de mobilier destiné au projet du bâtiment
  • production d’images 3 D informatisées
  • assistance à la programmation
  • dossier de demande de permis de démolir
  • dossier de demande de subvention
  • mise en oeuvre de la consultation et de l’information des usagers ou du public
  • etablissement de l’état des lieux relatif aux normes de surface et d’habilité des logements financés à l’aide de prêts conventionnés (arrêté du 01/03/78 modifié)
  • calcul des superficies ( loi n° 96.1107 du 18/12/1996, dite loi CARREZ)
  • Etudes d’impact
  • Etude de faisabilité
  • Dossier de commission des sites
  • Dossier d’installations classées
  • Dossier de Commission d’Equipement Commercial (C.D.E.C. ou C.N.E.C.)
  • Fournitures des éléments

“La maîtrise d’œuvre est la mission de l’architecte.”